Jour J, Stress à l’arrivée

Si la Nouvelle-Zélande est réputée très agréable à vivre, et les gens très accueillants, l’arrivée à l’aéroport a de quoi en refroidir certains, et cela avant même d’avoir posé le pied sur le « sol » néo-zélandais!

La première épreuve est le passage de la douane, vérification des passeports et obtention des visas. Étant arrivés assez tard, et comme l’aéroport d’Auckland n’est pas vraiment grand, la vingtaine de box sont vides, à l’exception d’un. L’agent de douane ne décroche pas un sourire, et commence méthodiquement à nous interroger: but du séjour, durée, ce que nous avions prévus de visiter et de faire pendant les 6 semaines, où est-ce qu’on logeait, etc. J’avais l’impression que la moindre réponse fausse pouvait nous « trahir », et nous bloquer à la frontière. Verena, ayant déjà fait un séjour aux Etats-Unis, n’avait pas les mêmes angoisses, et a tranquillement baratiné pendant que j’acquiesçai de la tête. Nous sommes bien entendu passés sans problèmes, mais j’ai gardé la boule au ventre pendant quelques minutes, avec l’impression d’avoir pris ces formalités un peu trop à la légère.

La deuxième étape est pour tous les arrivants, locaux ou autres: déclarations de douane. La Nouvelle-Zélande est une île, et se protège contre toute intrusion de plantes ou parasites. Une pomme oubliée dans son sac, et c’est une amende immédiate de près de 250€. Afin d’éviter cela, un grand nombre de panneaux préviennent et rappellent les voyageurs dès le pied hors de l’avion. Les douaniers sont ultra vigilants, et bien équipés, Verena en a fait l’expérience! Pendant qu’elle était occupée à récupérer son sac à dos, un agent s’est approché de son sac, et l’a fait sentir par son chien. Celui-ci l’a senti deux secondes, puis s’est gentiment assis et à regardé son maître; il y avait visiblement quelque chose qui n’allait pas! Le chien avait senti l’odeur de la banane que Verena avait gardé quelques heures pendant le vol, avant de la manger! Le chien avait senti la trace de la banane! Second contrôle, un autre agent nous questionne, notamment à propos de nos chaussures (mes chaussures de montagne, ayant été trimballée un peu partout, peuvent abriter un quelconque colonisateur autre que moi). Finalement, tout notre barda est passé aux rayons X, et nous arrivons enfin en Nouvelle-Zélande! Il est déjà 20h30, et il faut maintenant gagner notre appart au centre d’Auckland, 30 minutes de navette!

Publicités

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :