Te Uri Karaka reserve

Après avoir traversé un petit bout d’Irlande, nous nous retrouvons par surprise dans un petit vallon, ou plutôt cuvette, qui semble avoir été oublié par le temps! Le soleil disparait, nous voilà enfoncés dans une végétation dense, tropicale. Nous découvrons ainsi un des symboles de la Nouvelle-Zélande; la silver fern, fougère argentée, mais aussi d’autres types de plantes, lianes, fleurs et autres. Les fougères ne s’arrêtent pas à un bouquet buissonnant comme on les connaît en Europe, mais forment des troncs, et prennent une apparence de palmiers.

la version sans sons!

Il n’y a pas que des plantes dans cette forêt (qui est en réalité une réserve), mais également de nombreux oiseaux. Ceux-ci ne sont pas du tout gênés par notre présence, et font un vacarme incroyable! Il semble que chaque arbre abrite un oiseau, et que celui-ci essaye de faire plus de bruit que ces voisins. Ce sont des bruits vraiment particuliers, mélanges de sifflement à des bruits plus inhabituels comme des claquettes.

Le contraste avec le paysage d’il y a quelques instants est saisissant, cela apparait comme un endroit entre parenthèses, indifférent à ce qui se passe aux alentours!

Publicités

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :