Waiheke Island

Notre visite de l’île de Waiheke date maintenant de plus d’un mois… le temps passe extrêmement vite, et je n’arrive pas forcément à suivre pour mettre à jour ce blog! Cela reste néanmoins une de nos plus belles visites avec la Bay of Islands, et donc de beaux souvenirs à partager (ainsi que de belles photos).

Vue de la baie Est d'Auckland, avec le volcan Rangitoto au loin.

L’île de Waiheke se trouve à une heure de ferry du centre d’Auckland, ce qui en fait une belle balade pour une journée, permettant de se dépayser complètement, sans les contraintes de louer une voiture. Nous sommes partis le dimanche midi, ayant pris un rapide casse-croute, mais préférant profiter de la météo.

Baie de Matiatia, porte d'entrée de Waiheke Island

Une fois encore, a peine arrivés, la voiture reprend ses droits; alors que nous avions abordé l’île dans une baie magnifique, présageant de belles balades et randos, la plupart des gens se précipitent aux guichets de loueurs de voiture! Ce n’était pas du tout notre truc, et nous avons préféré prendre les chemins côtiers dont nous avions eu un aperçu depuis le bateau.

Après quelques centaines de mètres, un coup d’oeil par dessus l’épaule nous permet de voir que nous avons fait le bon choix: les paysages sont magnifiques, le sentier très joli (bien qu’un peu boueux après les derniers jours de pluie). Le temps est avec nous, et nous enlevons petit à petit les couches de vêtements que nous avions pris par précaution: l’équivalent (calendrier) du 12 décembre en Europe, nous faisons donc cette balade au bord de la mer en tee-shirt, un régal!

Je ne mettrais pas toutes les photos dans ce post, de peur de vous décourager de le lire par sa longueur. J’ai néanmoins fait un autre article, que vous trouverez ici, avec uniquement des photos!

A mes yeux, l’île de Waiheke représente bien l’idée que j’avais de la Nouvelle-Zélande, par la diversité de ses paysages. Après des chemins côtiers aux impressions de Provence, et les pâturages verdoyants irlandais, la forêt tropicale de Te Uri Karaka, le vignoble bordelais de Mudbrick, et finalement les belles plages de sable fin et coquillages exotiques, nous avons fait en 4h une balade de milliers de kilomètres à travers les paysages d’Europe et du monde. Très agréable!

Publicités

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :