Coup de gueule

image

Première humeur!
Nous sommes allés samedi dernier voir le match All Blacks – Australie, comptant pour les Tri nations.
L’ambiance en ville est bien sympa, on sent que ce n’est pas un jour ordinaire. Des grappes jaunes se détachent de la marée noire. Histoire de jouer la carte de l’intégration, après plusieurs essais, beaucoup d’hésitation, je m’équipe également d’un joli polo noir! En attendant le maillot bleu, ce fera un bon souvenir!
Le trajet jusqu’au stade (en l’occurence jusqu’à l’appart d’abord, mais celui-ci se trouve dans la même rue qu’Eden Park) se fait dans des trains spéciaux, bondés. Je m’attendais à une ambiance beaucoup plus festive, des supporters plus chaud, mais la quasi prohibition d’alcool semble calmer un peu les foules.
Le match sera d’ailleurs un peu comme ça: tiède. Nous nous attendions à une ambiance de feu, contre les voisins (I support two teams: the All Blacks, and every team who plays Australia), mais loin de là! Certes, c’était un beau match (les All Blacks sont impressionnants), certes cela vibrait, certes un Haka en live, c’est quelque chose, mais il manquait la passion. Pas de chants de supporters, pas de tambours… Les Néo-zélandais sont des bons spectateurs, mais c’est tout!

Mais là n’est pas le sujet du billet… c’est un coup de gueule! Les nèo-zèlandais ont un sèrieux problème avec l’alcool! Non pas leur consommation, les pauvres, mais leur legislation!
Dans les supers marchés, la caissière ne peut pas valider elle-même un achat d’alcool! La transaction est bloquée tant qu’un superviseur n’est pas venu entrer son code, après avoir vérifié si nécessaire l’âge (si on a l’air plus jeune que 25 ans, on peut se voir demander son âge)!
Certaines zones de la ville sont interdites à la consommation d’alcool, 24h/24h, 7j/7j.
Mais le pire du pire, illustrant la psychose des autorités et l’absurdité de leurs règlements a eu lieu pendant la mi-temps, alors que nous voulions prendre une bière. Comme toujours, je présente ma carte d’identité française (telle que vous la connaissez: photo, date de naissance, tampon, et tout le tralala): refusée. Il faut une carte NZ, un permis de conduire NZ, ou un passeport. Je ne désarme pas; si j’évite de me balader avec mon passeport (surtout un soir de match) j’ai toujours une photocopie conforme que je peux présenter. Refusée également, et le superviseur ne bougera pas d’un pouce, de peur d’avoir laissé deux mineurs prendre une bière pour deux à l’aide d’une carte d’identité française falsifiée! Absurde! Débile…
Je ne sais pas comment ils envisagent la coupe du monde, mais ils ont des soucis à se faire! Ils auront ce problème un certain nombre de fois à mon avis, avant de se rendre compte qu’ils perdent pas mal de recettes pour rien.

Qu’ils gardent donc leurs bières, je garde mes dix dollars!

depuis mon HTC

Publicités

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :