Opening Cermony

Le jour J est là. Au-delà de mon impatience personnelle à vivre cet évènement, c’est surtout celui de toute une ville, dans laquelle on ne pouvait échapper à la Coupe du Monde, qui touche à sa fin !

Chacun vit depuis plusieurs mois les préparatifs, dans son quotidien : les trains ont des horaires particuliers, les places publiques se sont refait une beauté, les panneaux indicateurs sont complétés avec des indications spéciales coupe du monde, et partout dans la ville flottent des drapeaux aux couleurs des pays engagés. Cela doit être une grande fête pour tous les néo-zélandais, et pour tous les touristes qui viendront en profiter ! Et ce ne seront pas quelques petites polémiques par rapport au prix des maillots All Blacks, des tickets pour les matchs ou encore des retransmissions (soit une grande partie pour les supporters de montrer leur soutien…) qui viendront gâcher la fête !

La queue devant l'entrée de la Fanzone et du Cloud

Preuve que les gens ont répondu présents, la queue pour rentrer dans la fanzone, sur le port d’Auckland, a commencé à midi, alors que les portes ouvrent à 16h ! Toutes les rues aux alentours sont bloquée, et la capacité maximale (17000 personnes si je ne me trompe pas) sera atteinte bien avant la fin de la queue !

la foule commence à se regrouper devant les écrans géants

Comme la plupart des kiwis, Verena et ses collègues ont pris leur après-midi pour profiter de l’ambiance, et espérer être bien placé pour profiter de cette soirée. Je les rejoins donc sur les coups de trois heures dans un pub irlandais dans le quartier du port, qui est noir de monde ! Il me faut faire la queue pour pouvoir entrer ! Nous assistons de très loin aux festivités qui ont lieu ici, notamment un gigantesque Haka, l’arrivée de canots maoris, et d’autres choses surement que nous n’avons pas vues !

Puis nous commençons à bouger, pour trouver un poste d’observation pour le feu d’artifice qui marquera l’ouverture officielle. Décris comme le plus grand feu d’artifice que la Nouvelle-Zélande aie vécu, il devrait être le clou de la soirée ! Nous suivons Greg, le collègue de Verena, et nous retrouvons dans une soirée privée, avec une superbe vue sur le port ! Bières, chips, hot-dogs et salades sont en libre-service, et chacun d’entre nous en profite au maximum !

Quelques minutes avant le coup d'envoi, tout le monde est au balcon (cliquez pour mettre en plein écran)

Si nous n’avons qu’un lointain aperçu de la cérémonie en tant que telle, nous sommes idéalement placés pour le feu ! Difficile d’imaginer l’effet « WOW » d’un feu d’artifice qui doit durer une quinzaine de minutes, quand ceux du 14 juillet font facilement trente, 45 minutes, voire une heure et plus pour les feux du lac à Genève et Annecy ! Pourtant, je dois avouer que j’étais loin d’être déçu, et que c’est probablement un des rares feux d’artifices qui restera dans ma mémoire ! Le spectacle ne s’est pas limité à des plateformes dans la baie, mais également sur les toits des buildings du centre-ville ! Un spectacle à 180°, c’est toute la ville qui s’est réellement enflammée pour cette coupe du monde, avec un magnifique jeu de lumières, fumées et fumigènes, et les projecteurs sur les toits qui balayaient le ciel !

de la fumée...

des flammes...

... et des projecteurs!

Nous sommes ensuite allé voir le match d’ouverture dans un bar, qui lui fut beaucoup moins surprenant : une large correction de la part des All Blacks sur les Tonga !

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :