Coromandel (6 Novembre)

Après 6 semaines de coupe du Monde, et un week-end « marathon », nous reprenons notre exploration de la Nouvelle-Zélande. Après avoir visité le Nord, le centre, quelques descentes d’un volcan à ski au centre- Ouest, nous avons mis cap à l’Est, vers la péninsule de Coromandel.

Avec uniquement un court week-end à disposition, nous avions fait un programme express ; une marche d’une dizaine de km au Nord la journée du Samedi, et une journée kayak le Dimanche, avant de rentrer pour retrouver le boulot Lundi.
Voilà, vous savez tout ! Non, bien sûr, rien n’est si simple !

Coucher de soleil sur le Firth of Thames, sur notre route pour Coromandel

Après être arrivé le soir vers 21h (4h de route au lieu de 2h30, à force de s’arrêter dès qu’il y un joli paysage), nous avons décidé de laisser tomber notre plan de se lever à 4h pour voir le lever de soleil sur le Pacifique. Lorsque nous nous levons à 8h, nous nous rendons compte que nous n’avions absolument rien prévu niveau bouffe, et que nous sommes coincé loin de tout, sans petit dej ni casse-croûte ! La seule solution raisonnable était le lieu-dit « Colville », sur notre route vers Port Charles. Une petite superette (très mal achalandée) et un café histoire de faire le plein, et nous partons à l’aventure ! La route qui nous mène au Nord de la péninsule est une des trois routes de l’île Nord où nous ne sommes pas assurés avec notre voiture de location. Et après quelques kilomètres, nous comprenons pourquoi : des virages à n’en plus finir, sur un chemin de terre où l’on se croise difficilement, et un paysage magnifique qui distrait sans cesse le conducteur ! Nous arrivons finalement au point de départ de notre balade après 1 bonne heure pour faire les 20km de route !

Malheureusement, la météo changeante n’est pas de notre côté, et nous faisons les premières 20 minutes sous une petite pluie, heureusement rien de bien méchant. Le plus regrettable est que le soleil est voilé, et tout le paysage manque de lumière ! Coromandel est un endroit particulièrement protégé pour les kiwis, et on peut voir tout le long du chemin des pièges pour les prédateurs.

Perdue au milieu de nulle-part?

Arrivés à peu près à mi-chemin, alors que nous montons sur un petit piton offrant une vue sur les baies et le Pacifique, les nuages se déchirent enfin, et le spectacle est grandiose ! Notre chemin longe la côte assez haut, et nous voyons donc les baies et criques qui se dévoilent au fur et à mesure.

Des fois, nous nous retrouvons au niveau de l’eau, c’est l’occasion de tremper les pieds et jouer avec les vagues. De nouveau, nous trainons jusqu’à notre destination, Fletcher Bay.

Poley Bay

Après quelques heures de beau, le temps redevient couvert. Nous rentrons donc rapidement, histoire d’être de retour à Coromandel Town avant la nuit, pour pouvoir encore profiter un peu.

Un petit pas pour l'homme...

des couleurs, encore des couleurs!

De retour au backpacker (de nouveau 20km de virages et graviers), nous y faisons connaissance d’Uta, une allemande fraîchement débarquée de Munster, à quelques km de chez Verena. Nous décidons d’aller manger avec elle en ville, dans un des rares restaurants d’ouvert. La saison touristique n’est pas vraiment lancée, et la ville est plutôt morte. D’une manière générale, 6heures du soir n’est plus vraiment une heure décente pour les kiwis, qui sont à table depuis bien longtemps, et s’apprêtent surement à la quitter. Nous ne faisons pas long, car nous n’abandonnons pas l’idée de voir le soleil se lever sur le Pacifique !

La route vers Colville (notre backpacker), avec la lumière du soir

Un peu plus efficace le lendemain, nous parvenons tant bien que mal à sortir du lit à 5h, et partons sur les chemins aux alentours de 6h. Mais malgré cet effort, le soleil se lève bien avant que nous ayons atteint notre spot d’observation (petite erreur d’aiguillage en cours de route) ! Nous faisons donc demi-tour afin de partir dans les temps pour notre tour en kayak, qui se trouve quand même a 80km. Nous n’avions pas prévu que nous retrouverions une fois de plus sur une route en terre, sans possibilité de s’arrêter pour déjeuner et acheter de quoi faire des sandwichs pour le midi ! Du coup nous arrivons bien en retard pour notre sortie, tous les kayaks sont déjà à l’eau, même pas le temps de recevoir les consignes d’usage ou quoi que ce soit ! Les 15 premières minutes sont une course pour rattraper les autres. Les conditions ne sont pas idéales, la mer est assez grosse, et nous avons le vent de face ! Heureusement les paysages sont superbes, avec en prime, une pause à Cathedral Cove. Notre guide nous prépare cafés, chocolats chauds avec quelques cookies, que nous apprécions sur la plage de sable blanc, avec les derniers rayons de soleil de la journée.

Pause café et chocolat chaud les pieds dans l'eau

la Nature... il n'y a pas de mots!

 

Le retour est beaucoup moins marrant, avec des vagues qui commencent à forcir, et une longue traversée contre le vent pour retourner à notre point de départ. D’ailleurs les conditions ne vont pas s’améliorer, le kayak sera notre dernière activité à Coromandel, avant un retour express vers Auckland, sous la pluie.

 

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , ,

3 responses to “Coromandel (6 Novembre)”

  1. Antoine says :

    Ah le beau weekend! Ça donne envie de venir dites moi! Pas vraiment un été digne de ce nom a ce que je vois! Je rigole, ça a l’air fantastique, vraiment ça fait rêver! Un peu de douceur, le paysage a l’air tout mignon! Enjoy!

  2. Nicolas Pierret says :

    héhé, j’ai soigneusement évité les photos où il ne fait pas beau (il n’y en a de toute façon pas trop) afin de vous donner envie de venir ;).
    L’été traine encore, mais techniquement parlant, on est toujours au printemps :D

    • Antoine says :

      J’imagine bien qu’en bon reporter photo tu choisis tes images…
      Vu les températures ici, j’ai pas trop envie de voir ce qu’est l’été à Buenos aires! On va cuire!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :